Liquid error: Could not find asset snippets/doofinder-script-tag.liquid

Comment poser des pressions ?

Dans ce tuto, je vous montre comment poser des pressions sereinement. 

Qu’est ce qu’une pression ?

Alternative aux boutons (et aux boutonnières !), les pressions sont des boutons en deux ou le plus souvent en quatre parties, très pratiques à utiliser au quotidien parce qu’elles se clipsent et se déclipsent facilement. On a un embout mâle, avec un petit volume, et un embout femelle, concave.


Les différents types de pressions 

Il existe tout d’abord différents types de pressions : des pressions en métal, ou en plastique. Les deux sont très bien, mais les métalliques restent classiques dans leur forme.

poser des pressions


Le choix du type de pression se fait en fonction des tissus que vous devez assembler. Certaines sont plus adaptées pour les tissus chaîne et trame, et d’autres sont spécialement fabriquées pour les matières extensibles comme le jersey. Elles ne sont pas conçues de la même façon : les pressions anorak ou en plastique ont une tige centrale, qui nécessite de pré-percer le tissu, tandis que les pressions jerseys ont des griffes. Ces griffes permettent de répartir la tension, mais tolèrent mal les épaisseurs. Celles à tiges permettent de tenir plus d’épaisseurs, mais elles comportent un risque de déchirement à cause du trou de la tige centrale. Le secret donc pour éviter tout problème est de choisir la pression adaptée à votre projet et votre tissu.

Ces pressions peuvent être posées à l’aide du petit outil qui est généralement fourni avec, avec un marteau ou à la pince. Il est aussi possible d’en coudre à la main.

Astuces pour bien poser des pressions

Entoiler avant de poser des pressions

Pour avoir des pressions qui tiendront dans le temps, commencez par entoiler votre tissu sur l’envers avec du thermocollant fin et souple. Vous pouvez utiliser une longue bande le long de la patte de boutonnage, ou entoiler seulement l’emplacement d’une pression avec un petit carré de toile thermocollante. 

Si vous avez oublié d’entoiler, vous pouvez ajouter un petit carré de tissu entoilé sur l’envers, entre le tissu de votre projet et la pression. Une fois la pression posée, vous n’avez plus qu’à découper autour de la pression en laissant une marge de 2mm, pour un résultat presque invisible. 

Bien positionner les pressions

Il existe une petite règle pour bien positionner ses pressions. Traditionnellement, on place en effet la pression femelle au-dessus, et la pression mâle en-dessous. Sur une patte de boutonnage fermée, c’est ainsi la partie extérieure des pressions femelles qui est visible. 

Pour bien placer vos deux parties de pressions en face l’une de l’autre (petit défi !), voici quelques astuces : 

  • positionner les pressions et tracer une marque au stylo effaçable ou à la craie de tailleur,
  • positionner les pressions et faire une marque temporaire à l’ongle en pinçant l’emplacement puis faire une marque su style effaçable ou à la craie
  • planter une aiguille ou une épingle au coeur de l’emplacement que vous avez identifié sur le dessus, de façon à voir où elle pique la patte du dessous. Il est alors facile de faire une petite marque au stylo ou à la craie. 

Pour finir, si vous avez mal posé une pression, sachez qu’il y a toujours moyen de la défaire et de recommencer. On l’ouvre avec un poinçon par exemple, ou des bouts de ciseaux pas trop pointus, en essayant de l’ouvrir sur le côté.

Poser des pressions jersey au marteau ou à la pince

outils pour poser des pressions


Les pressions jersey sont spécifiques, grace à leurs petites griffes qui leur permettent de bien tenir dans le temps. Il n’est pas nécessaire de pré-percer le tissu. En revanche, comme il a été précisé au début, il faut bien entoiler le tissu.

Ces pressions nécessitent des embouts spécifiques, qui sont en général fournis avec la pince ou même fournis avec les pressions elles-mêmes. Les deux embouts sont similaires, il faut juste faire attention à mettre les parties de la pression dans le bon sens pour ne pas écraser leur volume. 

On positionne les deux parties de la pression femelle dans les embouts, puis on va positionner notre tissu entre les deux parties de l’outil. On veille à ce que rien ne se soit déplacé. Soit on donne quelques coups au marteau, soit on presse la pince. Puis on recommence avec la partie mâle de la pression.

Poser des pressions Anorak au marteau ou à la pince

poser des pression avec pince


Pour poser une pression Anorak, il faut en revanche pré-percer son tissu des deux côtés. Puis l’on place les deux embouts de la partie femelle et le tissu entre les embouts. Cette partie est très délicate car il ne faut pas que les éléments bougent lors de la mise en place. Puis on donne un coup de marteau sec bien à 90° au-dessus de la pression ou de la pince et le tour est joué.

Poser des pressions en plastique à la pince à pressions

Cette étape nécessite bien évidemment d’avoir une pince à pression mais aussi les embouts spécifiques à la pose de pressions en plastiques. Ces embouts sont composés d’un embout creux large plus un gros cylindre en silicone. Une fois votre tissu entoilé au niveau des emplacements des pressions, percez le centre avec un poinçon. Les embouts sont les mêmes pour la partie femelle et la partie mâle. Positionnez votre pression femelle de la manière suivante : la partie extérieure dans le grand embout creux, la partie intérieure contre l’embout en silicone. Placez votre tissu sans faire bouger les embouts, et pressez. Il faut ensuite refaire de même avec la pression mâle.

Coudre des pressions invisibles à la main

Enfin, il existe des pressions invisibles, que l’on coud à la main, toujours sur tissu entoilé au thermocollant fin. Je vous conseille de faire plusieurs passages de fils dans chaque prise, et un noeud triple à la fin, pour vous assurer de la solidité de votre travail. Ne coupez pas votre fil après chaque prise, glissez le plutôt jusqu’à la prise suivante en passant sous la pression. C’est un peu long et fastidieux, mais cela peut être très pratique quand on n’a ni pince ni marteau sous la main, ou tout simplement que l’on souhaite une patte de boutonnage discrète.

Voilà toutes nos astuces, à vous de jouer ! Et à bientôt chez ikatee.